Palmarin
06-12-2007
Dispensaire de Palmarin, au Sénégal

 


Palmarin est composé de quatre villages situés au bord de l'océan, sur une étroite bande de terre au sud de Dakar, après la dernière ville, Joal. La route d'accès depuis Joal est difficilement praticable et reste parfois coupée pendant plusieurs jours par la mer. Les habitants, qui vivent principalement de la pêche et de l’agriculture, n'ont que peu de puits d'eau potable à disposition. L'eau est pompée et transportée à la main. Ils n'ont ni installation électrique ni de télécommunication.

Carte du Sénégal et carte de la région de Palmarin

Le campement de tourisme rural intégré de Palmarin Sessène

Il y a quelques années, la coopération allemande a aidé les habitants à construire un campement touristique composé d'une trentaine de cases et d'un réfectoire. Les revenus de ce campement profitent directement aux habitants, qui le gèrent. Il n’y avait pas jusqu’ici de poste de santé à disposition des habitants de Palmarin Sessène et Palmarin Ngallou.
Outre les emplois générés, les bénéfices dégagés ont permis aux habitants de construire un dispensaire.

Arrivée au campement et une des trente cases qui composent le campement touristique de Palmarin.

Electrification et adduction d’eau du dispensaire

En 1997, « Ingénieurs et Architectes Solidaires », en partenariat avec « Sud - Rendez-Vous » ont projeté d’alimenter en électricité et en eau potable ce dispensaire, afin de permettre les interventions de nuit et d’améliorer le niveau de soins, notamment avec un réfrigérateur pour conserver médicaments et vaccins.
La conception a été assurée par l’IAS. Le Fonds « 1% pour le Développement » alimenté par les dons des fonctionnaires internationaux de Genève, a financé le matériel nécessaire.

04Puits.jpg
 

Puit d'eau potable surmonté de deux panneaux solaires pour alimenter la pompe immergée.

En avril 1999, des professeurs, ingénieurs et étudiants de l’IAS se déplaçaient à leurs frais au Sénégal pour concrétiser ce projet, avec la collaboration des gens du village.

Sur le toit du Dispensaire, une série de panneaux photovoltaïques transforment l’énergie solaire en électricité permettant d'alimenter l’éclairage et le réfrigérateur. En outre, une pompe électrique alimentée par d’autres panneaux été installée dans le puits proche pour subvenir aux besoins en eau potable du dispensaire.

Un des deux groupes de cinq panneaux prêt à être fixé sur le toit du dispensaire.

Installation électrique intérieure comprenant deux groupes de régulateurs, six batteries, un onduleur 230V et un réfrigérateur.

07Attente.jpg
 

La salle d’attente, éclairée comme tout le dispensaire.

Dernière mise à jour : ( 26-12-2007 )