Menu Content/Inhalt
Naki-Est Version imprimable Suggérer par mail
10-06-2011

Électrification solaire du Centre Médical de Naki-Est, au Togo

Image

Image

Image

Naki-Est est situé au Nord du Togo, dans la Province des Savanes. Dans cette région, IAS a déjà électrifié l’hôpital de Mandouri et celui de Borgou, ainsi que le dispensaire de Bagré, et réalisé également les adductions d’eau potable de Mandouri, Borgou et Bagré.

Image

Image
le château d’eau


Image
Le dispensaire de Naki-Est avec au fond, la maternité, lors du repérage, en 2010.


Image

Image

Image
Quelques aspects des queues pour la consultation

 

L’intervention peu efficace de l’ONU

Après que nous ayons décidé d’y électrifier son Centre de Santé, Naki-Est avait été choisie parmi les villages les plus nécessiteux pour devenir une Commune du Millénaire par l’ONU, ce qui signifie une concentration d’aide pour ses d’infrastructures. Mais la seule intervention sur le Centre de Santé fonctionnant était une petite installation électro-solaire alimentant un réfrigérateur, que nous avons bien entendu laissée en fonction et qui décharge d’autant notre alimentation générale.
Des lignes d’un réseau local, qui serait alimenté par un groupe électrogène, ont bien été tirées dans le village, mais le groupe n’avait pas été connecté…

 

Principes choisis pour l’alimentation électro-solaire


Un onduleur alimente l’éclairage, pour le dispensaire et  la maternité. Le second  onduleur alimente les prises des deux bâtiments  ainsi que le pompage d’eau du forage.
Les onduleurs-chargeurs  choisis sont totalement étanches, ce qui devrait augmenter leur durée de vie puisque la poussière, très forte dans cette région sèche, ne pénètrera plus dans l’électronique.

 

Financement


Cette réalisation a été possible grâce au financement de la Commune de Meyrin, qui a offert 27’000 francs, et de la Ville de Genève, 20'000 francs.

 

Réalisation


Et les 15 et 16 avril 2011, Charles Cousin,  Sam Steffen,  Mauricio Cabrera  et Bernard Béroud sont montés dans le Nord après la fin des travaux de Momé-Katihoé. Au passage, nous avons engagé un soudeur à Dapaong, et récupéré Philippe Sawadogo et Lévi Kabré deux membres de « Solar Energy for Everyone », notre partenaire au Burkina, qui avaient proposé de venir nous aider bénévolement au Togo.

Image
Mauricio, Sam, Charles et Bernard déjeunent avant le boulot.

Image
Philippe et Lévi.

Une équipe, dirigée par Charles,  s’occupa d’abord de confectionner les cadres antivol fixant les 4 groupes de 4 panneaux de 140 Watts crête, puis de les fixer sur le toit du dispensaire. Pendant ce temps, Sam, Mauricio, Philippe et Lévi câblaient les accumulateurs, les onduleurs et l’électronique.
De leur côté,  Léonard Adja et sesdeux aides, Antoine et Félix, modifiaient  le câblage  des bâtiments pour l’adapter à la centrale solaire.
Puis on passa tous à l’alimentation de la pompe du forage.
 

Image
La délicate montée des panneaux

Image
l’enfouissement du câble vers le château d’eau (en polo jaune d’IAS, le député Sambiani est aussi très bon à la houe)

Image
Quant à Léonard, il observe les astuces de câblage de Mauricio.

Image
Les 16 panneaux fixés sur le dispensaire, à côté des panneaux « ONU » du réfrigérateur

Image
Dans le local technique, les 16 accumulateurs,

Image
les 2 onduleurs

Image
et le tableau de commande


Le 20 avril 2011, la centrale électro-solaire commençait à alimenter le dispensaire, la maternité et le pompage de Naki-Est, et le 21 avril, inauguration officielle en présence du Préfet du Kpenjal, du député de la région (et partenaire d’IAS) Augustin Yentema Sambiani, … et des représentant du projet onusien « Commune du Millénaire », qui n’y étaient pourtant pour rien...
Dernière mise à jour : ( 10-06-2011 )