Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Nos réalisations arrow Bénin arrow Electrification de classes d'écoles
Electrification de classes d'écoles Version imprimable Suggérer par mail
22-02-2011
Electrification de classes d'écoles

Dans le cadre du programme "Robin des watts" d’énergie solidaire (économiser l’énergie ici pour en fournir au Sud),  (http://www.terragir.ch/robin-des-watt.html), IAS a collaboré avec Terragir pour d'installer l'éclairage électrique par l'énergie solaire dans 3 écoles béninoises, à Avogbana (Bohicon), Ouassougon (Zogbodomé) et Baodjo (Ifangni).

Image

L’éclairage d’une salle d’école permet aux élèves motivés, qui n’ont pas de lumière électrique chez eux et qui sont perturbés par la promiscuité de leurs frères et sœurs dans une maison exiguë, d’avoir un local lumineux pour étudier lorsque la nuit est tombée. L’éclairage du bureau contigu permet aux professeurs de préparer leurs cours et d’effectuer les corrections, le soir après leurs cours. La salle éclairée permet d’organiser le soir des cours d’alphabétisation, principalement pour les femmes qui n’ont pu, fillettes, aller à l’école à cause des corvées d’eau et de bois.
Terragir a géré le volet écolo-pédagogique en sensibilisant aux économies d'énergie les élèves de trois collèges genevois, qui ont été motivés à prêter une grande attention à toutes formes possibles d'économie d'énergies (chauffage et éclairages en particulier). Des économies substantielles ont pu être réalisées. C'est ainsi que, financée par  l'Etat de Genève, une opération de solidarité entre les Collèges de la Golette, des Coudriers et des Grandes Communes et 3 Collèges d'enseignement général (CEG) béninois a pu voir le jour.
De fin octobre à mi-novembre 2010, Jacques Painot, Pierre-Alain Steffen et André Bourqui, (de gauche à droite sur la photo) aidés par les artisans locaux, ont réalisé et mis en service l'éclairage électrique dans les 3 CEGs susmentionnés.

Image
Jacques Painot, Pierre-Alain Steffen et André Bourqui

Image
Le CEG de Ouassougon, bâti sur un modèle standard.

Image
Arrivée des panneaux solaires

Image
fixation anti-vol des panneaux sur le toit

Après avoir fait exécuter des supports métalliques par un ferrailleur et un soudeur locaux, les panneaux solaires y sont insérés et fixés sur le toit du bâtiment.

La centrale électrique composée d'un chargeur solaire, d'un convertisseur continu – alternatif et d'un tableau de distribution électrique est câblée et mise en service.

La puissance disponible est de 1 KW. Le bloc d’accumulateurs de 24 Volts 265 Ah permet de fournir quotidiennement plusieurs heures de courant pour l'éclairage et les petits appareils.



Image
La centrale électro-solaire achevée


Les élèves pourront ainsi étudier dans de bonnes conditions en début de soirée et leurs parents suivre des cours d'alphabétisation. Accessoirement en journée, grâce à une prise de courant standard 230 Volts, il sera possible d'utiliser un ordinateur ou un projecteur.

Image
Mise à terre parafoudre
Image
Pose de l'éclairage avec échelle rustique !

Les 12 lampes à basse consommation (230 Volts / 16 Watts) donnent un éclairage adéquat sur l'ensemble des pupitres et tableaux noirs disposés dans les classes qui mesurent environ 60 mètres carrés.









 Et la lumière fut !                               

ImageImage


Image
La joie pour tous
Image
M'sieu, c'est pour une inscription !


Une fois la réalisation terminée, les délégués d'IAS ont remis des documents écrits par les élèves genevois aux directeurs respectifs des CEG béninois. En échange, les élèves béninois ont également préparé des courriers à l'attention de leurs correspondants suisses.

ImageImage

Jacques Painot devant la plaque commémorative, et avec le maire d’Ifangni et les enseignants

Image

 

Image

 

 

Remise des documents genevois à l'attention des élèves béninois …et  béninois à l'attention des élèves genevois

 

Baodjo, novembre 2011

Lors de la réalisation de l'électrification du dispensaire d'Iguillahoum, Pierre-Alain Steffen, Robert Martinoli et Charles Cousin ont apporté un complément à l'école de Baodjo qui se trouve à proximité. L'éclairage à été installé dans une autre classe.

Image
Les élèves ont creusé une tranchée de plus de 80 mètres à travers le préau de l'école.

Image
La classe avec l'éclairage électrique.

Dernière mise à jour : ( 31-12-2011 )