Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Nos réalisations arrow Mali arrow M'Piebougoula Electricité
M'Piebougoula Electricité Version imprimable Suggérer par mail
18-04-2016

M'Piebougoula Electricité

Image 

En mars 2013, l’association AMASES (Association Malienne de Solidarité pour l'Environnement et la Santé) nous demandait d’équiper la maternité d’eau et d’électricité.
Voir le chapitre « adduction d’eau à M’Piebougoula ».
La Commune de Meyrin a accepté de financer cette électrification, qui devait aussi alimenter l’éclairage de classes de l’école, afin de permettre aux élèves « crocheurs » de pouvoir étudier après la tombée de la nuit.
Durant la gestation du projet par IAS, les villageois du village ont décidé de remplacer la vielle maternité aux murs de banco par un bâtiment en dur. Ils ont dû attendre de recevoir la paye de la récolte du coton (la ressource principale de ces agriculteurs) pour financer cette reconstruction.


Image
L’ancienne maternité

Lorsque nous sommes arrivés au village pour réaliser l’adduction d’eau, nous avons trouvé les murs du bâtiment de la nouvelle maternité, mais ni dalle, ni toit, ni portes ni fenêtres.
Nous avons néanmoins décidé de profiter de notre présence pour réaliser la centrale électro-solaire, quitte à câbler le mini-réseau plus tard.
Nous avons donc financé la pose du toit sur l’ensemble du bâtiment ainsi que et le mur de séparation, la dalle, la porte et la fenêtre du local abritant cette centrale.

Image

Image
Lévi Kabré, Bernard Béroud et Diafing Togola devant le mur de séparation du local technique.

Image
On soude le cadre anti-vol des panneaux photovoltaïques

Image
Le bloc des panneaux attend pour être fixé sur le toit qui est en train d’être posé

Image
Les commandes et protections de la centrale

Image
Les 12 accumulatreurs de 200Ah

Image
Lévi Kabré devant le panneau de commandes et l’onduleur


La centrale a été mise en marche le 25 mars 2016.
Comme les villageois attendent une aide extérieure promise pour compléter le financement de la construction d’un bloc de 3 classes en dur pour agrandir l’école, nous attendrons ce nouveau bâtiment pour l’alimenter en électricité. La maternité doit aussi être terminée avant d’en équiper électriquement les pièces.
Ces équipements doivent en principe être réalisés par notre « antenne » burkinabée.
Nous avons provisoirement posé quelques lampes s’allumant automatiquement la nuit, pour que les élèves (et adultes) qui le souhaitent puissent venir y lire et travailler la nuit, et quelques prises pour notamment que les gens puissent venir y recharger leurs téléphones mobiles.

Image 

Dernière mise à jour : ( 26-04-2016 )